Pistage des e-mails et comment s’en protéger

Hits: 25

Imaginez qu’il y ait une caméra dans votre boîte aux lettres, celle de votre courrier traditionnel, qui surveille quelles publicités vous lisez et lesquelles vous jetez à la poubelle sans y jeter un coup d’œil. Vous n’y avez peut-être jamais réfléchi, mais les e-mails permettent aux créateurs de courriers indésirables et de publicités par e-mail de le faire.

L’e-mail n’a cessé d’évoluer au cours de son existence : du simple texte aux messages accrocheurs qui comprennent différents types de polices, de styles et d’images intégrées. Si l’on considère leur capacité, les e-mails sont désormais similaires aux pages Web, ce qui signifie que les expéditeurs peuvent intégrer des éléments dans les messages pour suivre ce qui se passe dans votre boîte e-mail.

Comment fonctionne le pistage des e-mails ?

Les chercheurs de l’Université de Princeton ont analysé environ 1 000 publicités par e-mail. Ils ont observé que 70 % des messages disposaient d’un traqueur de publicité qui télécharge automatiquement des éléments, comme les images invisibles qui disent à l’expéditeur quand et combien de fois vous avez ouvert le message, mais transmet également vos informations personnelles, comme votre adresse e-mail, dans la chaîne de requêtes. De plus, la requête qui traque le domaine révèle votre adresse IP, à partir de laquelle il est possible de déterminer votre emplacement approximatif.

Ces technologies permettent aux créateurs de publicités par e-mails de viser leurs messages de façon beaucoup plus efficace. Par exemple, le pistage est particulièrement utile pour ce que l’on appelle le test A/B, qui aide à déterminer quels sujets et types de messages (par exemple, avec ou sans émoticônes) les gens sont plus susceptibles de consulter. En plus de ça, les traqueurs de publicité peuvent conserver les cookies du navigateur pour vous « reconnaître » sur d’autres sites qui sont différents du sujet de l’e-mail.

Ainsi, le réseau de publicité obtient plus d’informations sur vos intérêts, et ils peuvent vendre ces données aux annonceurs. Par exemple, si vous avez ouvert un message pour des réductions sur des baskets, des publicités sur des chaussures de sport pourraient commencer à vous harceler en ligne.

Comment vous protéger

Si vous utilisez une boîte e-mail Gmail, vous avez un peu de chance. Ce prestataire de services, et certainement d’autres aussi, télécharge toutes les images du message sur ses serveurs avant même de vous les faire parvenir. Cela signifie que les réseaux de publicité ne peuvent pas conserver les cookies dans votre navigateur, ni même découvrir si vous avez lu le message, sauf s’ils paient Google pour obtenir ces informations.

Voici également de bonnes nouvelles pour les utilisateurs d’autres prestataires de services de messagerie : les outils qui servent à bloquer les traqueurs web sont assez efficaces pour le pistage d’e-mails, et vous pouvez utiliser un VPN pour cacher votre vraie adresse IP.

Voici quelques conseils pour vous aider à vous protéger du pistage de vos e-mails :

  • Désactivez le téléchargement automatique des images dans votre compte email, et ne téléchargez que les images envoyées par des personnes de confiance.
  • Si les messages sans image sont trop ennuyeux, alors utilisez un outil pour bloquer le pistage ; par exemple, la navigation privée avec Kaspersky Internet Security.
  • Utilisez un VPN, comme Kaspersky Secure Connection, qui vous aidera à cacher votre vraie adresse IP des annonceurs.

Kaspersky