OnePlus collecte discrètement des données personnelles et s’explique brièvement

Depuis deux jours, cette histoire agite Internet. Pour autant, elle n’est pas nouvelle puisque sa découverte et sa publication par Christopher Moore remontent au mois de janvier de cette année. Elle est revenue sur le devant de la scène suite à une mise à jour du billet de blog initial.

Le fabricant y est accusé d’envoyer des informations comme le numéro de série du smartphone, son code IMEI et surtout les habitudes de l’utilisateur (applications installées, quand elles ont été lancées, etc.) à des serveurs. Dans un communiqué envoyé à plusieurs de nos confrères américains, OnePlus s’explique : « Nous transmettons en toute sécurité des données via deux flux HTTPS différents vers un serveur Amazon ». Il donne également de plus amples détails.

« Le premier flux concerne l’analyse de l’utilisation, que nous collectons afin d’affiner plus précisément notre logiciel en fonction du comportement de l’utilisateur. Cette transmission de l’activité d’usage peut être désactivée dans Settings > Advanced > Join user experience program. Le second concerne les informations sur le terminal, que nous collectons afin de fournir un meilleur support après-vente ». Ce dernier n’est pas désactivable.

nextinpact