10 étapes simples pour améliorer votre vie privée en ligne

Hits: 21

1. Vérifiez les paramètres de confidentialité des réseaux sociaux

Si vous possédez un compte sur les réseaux sociaux, alors ces-derniers ont beaucoup d’informations sur vous, et vous pourriez être surpris en découvrant quelle quantité est visible sur Internet par tout le monde, et par défaut. C’est pourquoi nous vous recommandons fortement de vérifier vos paramètres de confidentialité. Vous décidez quelles informations vous voulez partager avec de parfaits inconnus, avec vos amis, ou avec vous-même.

2. Ne gardez pas vos informations personnelles sur un service de stockage public

Le partage à outrance ne se limite pas aux réseaux sociaux. Ne gardez pas vos données personnelles sur des services en ligne conçus pour partager des informations. Par exemple, Google Doc n’est pas conseillé pour garder une liste de mots de passe ; et Dropbox n’est pas la meilleure option pour sauvegarder les copies de votre passeport, sauf si elles se trouvent dans une archive chiffrée.

  • Ne gardez pas vos données personnelles sur des services conçus pour partager des informations.

3. Éviter la traçage

Lorsque vous visitez un site Internet, votre navigateur divulgue beaucoup de choses sur vous, et sur votre historique de navigation. Les professionnels en marketing utilisent ces informations pour faire votre profil et afficher des publicités qui vous ciblent. La navigation privée ne peut pas vraiment empêcher ce traçage. Vous devez utiliser des outils spécifiques.

4. Maintenez votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone confidentiels

Quelle est votre récompense pour avoir partagé votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone ? Des tonnes de messages indésirables dans votre boîte e-mail et des centaines d’appels automatiques à votre numéro. Même s’il est inévitable de partager ces informations avec les services Internet et les magasins en ligne, ne les communiquez pas à n’importe qui sur les réseaux sociaux. Envisagez de créer une autre adresse e-mail temporaire et, si possible, d’avoir un autre numéro de téléphone à utiliser dans ces cas-là.

  • Créez une autre adresse e-mail et disposez d’une autre carte SIM que vous utiliserez pour faire vos achats en ligne, et dans d’autres situations qui exigent que vous partagiez vos données avec des étrangers.

5. Utilisez des applications de messagerie chiffrées de bout-en-bout

La plupart des applications modernes de messagerie utilisent le chiffrement, mais dans de nombreux cas il s’agit du chiffrement en transit ; les messages sont déchiffrés par le fournisseur et sauvegardés sur ses serveurs. Que se passerait-il si quelqu’un piratait ces serveurs ? Ne prenez pas ce risque et choisissez le chiffrement de bout-en-bout. Ainsi, même le fournisseur de services de messagerie ne peut pas voir vos conversations.

  • Utilisez une application de messagerie chiffrée de bout-en-bout, comme par exemple WhatsApp ;
  • Sachez que Facebook Messenger, Telegram et Google Allo n’utilisent pas le chiffrement de bout-en-bout par défaut. Pour l’activer, entamez une conversation secrète de façon manuelle.

6. Utilisez des mots de passe sûrs

Utilisez de faibles mots de passe pour protéger vos informations confidentielles revient à donner ces informations aux passants. Il est pratiquement impossible de mémoriser un mot de passe qui soit long et unique pour chaque service que vous utilisez, mais grâce à un gestionnaire de mots de passe, vous n’aurez qu’à vous souvenir d’un mot de passe principal.

  • Utilisez toujours de longs mots de passe (12 caractères ou plus) ;
  • Utilisez un mot de passe différent pour chaque service ;
  • Utilisez un gestionnaire de mots de passe pour qu’il soit plus facile d’utiliser des mots de passe sûrs.

7. Examinez les autorisations données aux applications mobiles et aux extensions de navigateurs

Les applications mobiles vous demandent de les laisser accéder aux contacts, ou fichiers gardés sur votre dispositif de stockage, mais aussi d’utiliser votre appareil photo, votre microphone, la géolocalisation, etc. Il est vrai que certaines applications ne fonctionnent pas sans ces autorisations, mais d’autres utilisent ces données pour faire votre profil et l’utiliser en marketing, ou pire. Heureusement, il est assez facile de savoir quelles autorisations vous donnez à quelles applications. Il en est de même pour les extensions de navigateurs qui ont aussi tendance à vous espionner, malheureusement.

  • Examinez les autorisations que vous concédez aux applications mobiles. Voici comment vous pouvez le faire sur Android et sur iOS ;
  • N’installez pas des extensions de navigateurs, sauf si vous en avez vraiment besoin. Vérifiez minutieusement quelles autorisations vous leur donnez.

8. Protégez votre téléphone et votre ordinateur en utilisant des mots de passe ou des codes d’accès

Nos ordinateurs et nos téléphones possèdent beaucoup de données que nous préfèrerions gardées confidentielles. Protégez-les en utilisant des mots de passe. Ces mots de passe n’ont pas à être compliqués et uniques, mais ils devraient empêcher n’importe qui d’avoir accès à ces informations. Faites un peu mieux pour vos appareils mobiles : codes PIN à six chiffres ou vrais mots de passe, au lieu d’un code à quatre chiffres ou d’un modèle. Quant aux appareils qui disposent de l’identification biométrique, par empreinte digitale ou reconnaissance faciale, cette méthode est généralement bonne, mais n’oubliez pas que ces technologies ont certaines limites.

  • Utilisez des mots de passe ou l’identification biométrique pour verrouiller vos téléphones, tablettes et ordinateurs.

9. Désactivez les notifications sur l’écran de verrouillage

Vous protégez votre téléphone en utilisant un mot de passe long et sûr, mais vous laissez les notifications sur l’écran de verrouillage ? Alors n’importe quelle personne passant par là peut voir vos activités. Afin d’éviter l’affichage de ces informations sur l’écran de verrouillage, configurez les notifications correctement.

  • Désactivez les notifications sur l’écran de verrouillage, ou cachez les informations sensibles pour qu’elles n’apparaissent pas sur l’écran de verrouillage. Voici comment vous pouvez le faire sur Android et sur iOS.

10. Ne partagez pas de données sensibles sur les réseaux Wi-Fi

En général, les réseaux Wi-Fi publics ne chiffrent pas le trafic, et cela signifie que n’importe quelle personne connectée au même réseau peut essayer d’espionner votre trafic. Évitez de transmettre des données sensibles, comme vos identifiants, vos mots de passe, les informations de vos cartes de crédit et autres, lorsque vous êtes connecté à un réseau Wi-Fi public, et utilisez un VPN comme Kaspersky Secure Connection pour chiffrer vos données et les protéger des regards indiscrets.

  • Si possible, évitez d’utiliser les réseaux Wi-Fi publics ; obtenez plus d’informations sur les risques des réseaux Wi-Fi publics.
  • Si vous devez vous connecter à un réseau public, utilisez un VPN.

kaspersky